Raphaël Faÿs

Site WEBhttp://www.raphaelfays.com
Participation aux Cordes Sensibles2011
Coup de cœurvidéo

 

Raphaël  Faÿs apprend  tout  jeune  le  répertoire  de  Django Reinhardt avant  d’entreprendre,  à  douze  ans,  l’apprentissage de  la  guitare classique. C’est sur les conseils de son père Louis qu’il s’inscrit alors à l’Académie  de  guitare.  C’est  là que Gilbert  Imbart,  directeur,  le remarque et l’incite à suivre l’enseignement de Terry Waterhouse.

En  1979, à l’occasion du Festival International de la Martinique à Fort-de-France,  Raphaël  rencontrera  Narciso  Yepes,  une référence.  Par  la suite il rencontrera Michel Sadanowski, 1er prix de guitare de Paris avec qui il jouera en duo classique. Après avoir interprété les œuvres des grands  compositeurs SorVilla-LobosTarregaAlbenizSanzWeiss, il se  tourne naturellement  vers  la  composition.  Sa  sensibilité  poétique  et son  sens  de  la  mélodie  donnent  naissance  à  de  très belles  pièces romantiques ou baroques.

Sa  rencontre  avec  l’immense  Paco  de  Lucia,  qui  lui  prodigua  des encouragements, fut décisive dans l’immersion totale qu’opéra Raphaël Faÿs dans le monde du flamenco pendant ces 22 dernières années.

Définitivement adopté comme des grands acteurs de la scène flamenca, Raphaël  Faÿs  publie  en  2007  l’album  Andalucia  qui  marque définitivement de son empreinte le répertoire flamenco.

Son approche sensible et sa technique particulière au médiator donne à ses  compositions  un  caractère généreux  à  la  fois  implacable  et chaleureux.  Raphaël  trace  avec  détermination  son  sillon  quelque part entre ceux de Ramon Montoya et de Sabicas, ses deux maîtres absolus. Les  leçons qu’il en tire – de Montoya  la  redoutable  simplicité  et  de Sabicas la souplesse et l’étonnante agilité – sont mises au service d’une musicalité inédite et toute personnelle.

Avec Extremadura paru en 2009, Raphaël Faÿs exprime un flamenco qui lui est propre avec, entre autres, la collaboration du guitariste flamenco Tito qui l’accompagnera dans le cadre des « Cordes Sensibles ».


Vidéo coup de cœur

Partager cette page: Facebooktwittergoogle_pluslinkedin