Serge LOPEZ

Site WEBhttp://www.sergelopez.com/
Participation aux Cordes Sensibles2009
Coup de cœurvidéo

 

Serge LopezNatif de Casablanca, Serge Lopez a nourri son imaginaire de cette ville à travers les évocations familiales. A trois ans, en 1961, il vient habiter Toulouse, la ville rose, A la Maison, la musique est latine et l’identité espagnole et andalouse.

La Guitare rentre définitivement dans sa vie lors l’adolescence, à travers la musique américaine. Les sons électriques sont oubliés après deux années passées à Malaga ; là, à vingt ans il découvre le flamenco. En 1981, de retour à Toulouse, il rencontre Bernardo Sandoval, une longue histoire commence, tournées en France, Allemagne, Grèce ou Canada, trois albums, la musique primée à Cannes du film Western, puis une interruption de trois ans de 1986 à 1989 pendant lesquels Serge accompagne le brésilien Rio Renato de Resende. Des différentes influences musicales qui l’ont nourri, alliées à une technique toujours travaillée sont nées des compositions personnelles d’une grande sensibilité qui échappent aux barrières d’un genre défini.

Depuis les premiers concerts sous son patronyme jusqu’à la participation au prestigieux South by South West festival d’Austin (USA) en mars 2001, de tournées incessantes (Canada, Belgique, Suisse, Allemagne, Croatie, Slovenie…) en plateaux renommés (Francofolies de la Rochelle, Patrimonio, Chaînon Manquant, etc…) sa réputation n’a cessé de croître et de s’étendre bien au delà de nos frontières. Après cinq albums (dont le solo “Quisièra”) et plus de huit ans de tournées en France et à l’étranger (Canada, USA, Allemagne, Croatie, Italie, Belgique…) Serge Lopez présente trois spectacles mettant en scène sa musique de manière différente.

Que ce soit en version solo (récital), en trio avec Pascal Rollando et Jacky Grandjean, ou encore dans la rencontre avec la danseuse Silvia Casares, c’est “…le flamenco brûlant qui reste l’ingrédient principal, le parfum dominant…”

Il sera aux Cordes Sensibles, en duo, guitare et basse avec Jacky Grandjean.


Coup de cœur vidéo

 

Partager cette page: Facebooktwittergoogle_pluslinkedin